Témoignages

11.12.2017

Devenir architecte

Un témoignage de Jean-Pierre Dind, architecte REG B

Jean-Pierre Dind a suivi les cours de préparation à l’examen du REG de l’esar et a obtenu son inscription au Registre B des architectes.

«Choisir la voie de l’apprentissage du métier de dessinateur•rice en bâtiment permet de pouvoir baigner, à un jeune âge déjà, dans le concret du milieu professionnel, mais surtout dans le concret de l’Architecture !

Après avoir obtenu mon CFC en 1998, j’ai continué à exercer dans un bureau d’architecture à la Tour-de-Peilz, pendant plusieurs années. Avec engagements et responsabilités en tant que chef de projet, j’avais toutefois la sensation d’être à mi-chemin entre le métier de dessinateur et celui d’architecte.

Pour les personnes qui n’ont pas choisi la filière classique – les études EPF ou HES – la possibilité existe en Suisse de pouvoir obtenir une reconnaissance officielle par une procédure d’examen aux Registres suisses des professionnels de l’ingénierie, de l’architecture et de l’environnement (REG).

Afin d’être prêt à déposer mon dossier pour l’examen au REG à Berne, il me fallait compléter la formation acquise et les années de pratique au sein d’un bureau d’architecture, en particulier dans le domaine du projet d’architecture.

Les cours de perfectionnement à l’esar m’ont offert cet accompagnement au REG. Une formation en cours d’emploi, « à la carte » et par modules, avec des professeur•e•s engagé•e•s et passionné•e•s.

J’ai obtenu mon REG B en 2016 et exerce aujourd’hui en tant qu’architecte associé au bureau Link architectes à La Tour-de-Peilz.

J’encourage les professionnel•le•s sans formation classique et désirant approfondir leurs connaissances sur l’Architecture à suivre cette voie encore peu connue, mais qui permet de valoriser d’une belle manière les acquis de la pratique.

Un parcours «semi-autodidacte» qui s’étend sur les années, avec potentiellement à la clé une reconnaissance du métier d’architecte. »

Crédit photo no 1 : Thomas Hämmerli